Conseils de Saisons :

Quatrième saison :  Le système foie !!!

 Que représente le Foie ?

En MTC (Médecine Traditionnelle Chinoise) cette période du renouveau

printanier est considérée comme appartenir au système "Bois/Foie". Si vous

avez bien respecté les consignes du système « Rein », de repos, de nutrition

non acidifiante et régénérante, (ce qui n’a pas été aisé dans la période de

passage 19-20 cette année…), vous vous sentez d’attaque pour vous
offrir la dynamique printanière. Dans le cas contraire, il est coutumier si n'a pas apporté son lot de repos et préservation de l'équilibre interne, de ressentir, du point de vue :

 

- Respiratoire, un souffle un peu court, des oppressions, des soupirs fréquents… bref une sensation que le monde environnant est trop restreint… (en ces périodes de confinement, on peut aisément le comprendre !)


- Vocal, comme une obstruction qui peut se déplacer au niveau de la gorge, une limitation, une raideur…

un empêchement à …
 

- Musculo-tendineux et articulaire une limitation dans la souplesse des mouvements… (Oui pendant le confinement il faut absolument bouger en traitant bien son corps : stretching, yoga doux, Qi gong… massages… danse…etc.)
Tout peut vous sembler raides si le système est en déficience (manque de qualité du sang par manque de nourriture saine et d’hydratation ; mais aussi usure acceptée ou subie, par manque de choix qu’on se donne ou imposé) ou en excès (par manque de calme intérieure, de distanciation face à la vie et défaut de netteté « visuelle » sur une vision à long terme du « pourquoi je suis là » ; débordement émotionnel face à une ou plusieurs situations qu’on gère
difficilement).
Des douleurs dans n'importe quelle partie du corps comprenant des tendons ou aponévroses (ce qu’on nomme plus génériquement « fascias ») se transmettent aux muscles (sous l'égide du système Rate que nous verrons ultérieurement mais qui si l’on rumine trop, que l’on manque de créativité et que par-dessus tout on se nourrit de trop de mets se transformant en sucre… est mise à mal !!!) et l’on finit par se sentir dans un corps trop petit, comme « rétréci au lavage » !
Sont aussi impactés positivement et parfois… moins positivement :


- L'humeur : On ressent une envie irrépressible de bouger, d’avancer d’être en amour de la vie ou de l’Autre…
Mais un peu + d'irritabilité, d'impatience, de colère … peuvent être aussi au rendez-vous car c’est leur période d’expression privilégiée… Alors qu’on pourrait justement en profiter pour faire un peu d’introspection et voir pourquoi on se met dans ces états lorsque le printemps (Symbole du Foie et de ses mouvements bourgeonnants) nous réveille de la torpeur hivernale.
Il faut dire que sa force vitale, celle qui d’une branche de bois mort accomplit une véritable résurrection bourgeonnante et fleurissante, est extrêmement bousculante. Pas de pitié pour les canards boiteux !! Quand faut y aller, faut y aller !!! Cette force de Vie nous prends où l’on est et ne nous ménage pas pour nous montrer le chemin aussi dure ou enthousiasmant soit-il, pour avancer, étudier les chemins du possible et agir !


- La vision : la lumière est plus présente enfin ! et le regard doit en profiter. Mais parfois, des
démangeaisons, des allergies, des photophobies nous freinent en cette période. C’est un bon
moment pour faire un point : la vision n’est que le reflet de l’être dans ses capacités et son
désir de voir ce qui l’entoure, de l’interpréter et de se situer dans ce contexte. Peut-il agir ainsi
ou ainsi : quelles en seront les bénéfices ou les obstacles à surmonter… Quelles tactiques
mettre en place pour mieux s’adapter à ce monde particulier qu’est celui de chacun ?


- La tête, au niveau des orbites et du vertex (partie la plus haute du crâne, celle qu’on positionne sous la toise quand on va se mesurer) Profite bien entendu de ce moment. N’est-elle pas le lieu de décision de notre vie et des actes
à prévoir pour mieux la vivre ? Ainsi à cette période les migraines localisées dans ces régions ont une provenance toute hépatique ! Il faut non seulement assainir le versant émotionnel et psy mais aussi le versant organique du Foie. Un petit drainage de printemps permettra au Foie organe d’aider le Foie système à améliorer ses fonctions donc à venir en aide à toute la vitalité du corps et de l’esprit. La digestion, les embarras gastriques et intestinaux ne pourront que mieux se dissiper. Le sang retrouvera une meilleure fluidité et une meilleure qualité de nutrition des tissus, dont forcément ceux du cerveau.
En fin de compte beaucoup de symptômes peuvent s’éveiller : des très dynamisant, enthousiasmant… et des moins drôles mais pas insolubles pour votre thérapeute.
N'hésitez pas à aller rapidement consulter votre acupuncteur, votre homéopathe ou naturopathe, votre psy quelle que soit son orientation thérapeutique… afin qu'il remette un peu d'ordre dans l'équilibre physique et énergétique ou psycho-émotionnel de ce système Foie… Il n’est jamais trop tard pour redynamiser sa vie et alléger ce Général des armées qu’est le Foie afin qu’il retrouve son rôle de stratège de votre vie, dans le plaisir d’une vision au long terme positive et ce dans tous domaines. Car le Foie dirige son énergie vers tous les tissus du corps grâce au sang qu’il thésaurise et filtre en permanence. Il peut fournir au Cœur et à son système les armées les plus efficaces qui soit puis qu’il est sont général.
Ainsi vous pourrez bénéficier d'un désir d'avancer dans vos projets en ayant un regard qui porte loin !
Vous aurez une énergie pour entreprendre et réaliser que seule cette saison optimise au plus
haut point !
Pour ceux qui pratiquent le QI gong, travaillez sur l'énergie du Poumon qui apaise le Foie et le limite dans ses débordements de « bois envahissant » et du Rein qui est la "mère" du Foie et le fournit en base de fonctionnement.
Votre voix sera claire et tonique, pleine de brillance dans des tessitures plus amples. Votre souffle se stabilisera (avec l’aide du Poumon et du Rein), vous offrant le potentiel de longs phrasés et d’une plus grande capacité dans votre virtuosité.
VOIX CHANTÉE OU PARLÉE comment s’y prendre :
- Travaillez sur des exercices respiratoires &/ou vocaux simples et courts pour débuter cette période et assouplir vos tissus. Les exercices de cohérence cardiaque sont excellents ; accompagnés les d’un peu d’activité physique de cardio-training doux et terminez par les exercices de la ceinture abdominale uniquement au niveau des obliques et du transverse.
Rappelez-vous que le travail du grand droit est néfaste à votre équilibre statique, à votre voix, à votre posture, à la liberté viscérale (sauf si vous avez eu une césarienne ou une opération de ce type).
- Une mise en route physique donne du dynamisme à la voix mais ne vous évite pas une mise en route neurologique qui est le tremplin vers une voix bien vécue, équilibrée et équilibrante.
Ceux qui travaillent avec moi le savent, on ne « chauffe pas la voix » qui est déjà à 37° et ça suffit pour un tissu muqueux en fonctionnement normal, on réveille tout ce qui va entrer en ligne de compte dans le ressenti de celle-ci
==>Cela permettra d'éviter toute impatience vis à vis de vous-même en vous laissant jouir de l’interprétation musicale et/ou contextuelle de ce que vous allez offrir au monde.
Votre thorax doit se détendre mais votre dos doit être tonique, gardant ainsi l'équilibre Yin/Yang.
Imaginez un milieu abdominal où réside la plus grande souplesse « aquatique » possible...où chaque viscère glisse sur ses voisins adjacents. Visualisez aucune tension, aucune adhérence et apprenez à ressentir cet état de détente profonde.
==>laissez le diaphragme accomplir son rôle de masseur des viscères ainsi que de pompe sanguine et veineuse
Laissez-vous enfin, ressentir ce « lâcher prise viscérale » qui lestera l'énergie d’un "général des armées "qui en cette période peut vous apporter son génie constructif mais parfois être envahissant et un peu fou.

Peut-être que le moment est propice pour en apprendre plus sur votre voix par la lecture de "Tout Savoir sur la Prise de Parole" ainsi que "Tout connaître sur la Voix" - J.
Joyeux printemps plein de bonnes surprises ! Ou en tous cas quelles qu’elles soient, essayez de les rendre bonnes car après tout qui autre que vous, peut vous faire du bien ??