Conseils de Saisons :

Le système Rein - Eau

Je n’apprendrai rien à personne par -1 °C que la saison dans laquelle nous sommes entrés fin décembre est l’hiver ! En revanche sous d’autres cieux, la culture taoïste fait correspondre dans notre périple énergétique, ce moment de l’année, à la saison du "Système REIN".

Ce système de fonctionnement est complexe et riche en enseignements sur notre vitalité, la raison de sa présence ou de son manque, le pourquoi de nos déficiences organiques, la raison de nos peurs inexpliquées, de nos difficultés à entreprendre, de nos procrastinations, de nos dyspnées respiratoires, de nos difficultés à nous concentrer, à mémoriser, nos problèmes de baisse d’audition, de dents qui bougent, de chute de cheveux … j’en passe et non des moindres comme la baisse de libido, la stérilité, les fuites sphinctériennes etc.…

Au centre de tous ces maux : le Système Rein. Alors remettons tout en ordre car nous venons de passer en revue la partie négative et désorganisée, mais le Rein est bien la source, et ce, depuis notre conception, de l’intégrité et de la bonne marche de nos fonctions, en énergie et en aide "matérielle".

Il est la Source du Yin et du Yang; pour faire bref le Yin est tout ce qui est matière et le Yang ce qui est plus abstrait et peut s’apparenter à l’énergie, le désir. L’un et l’autre dans notre monde du vivant ne peuvent être séparés sous peine de mort puisque l’un deviendrait matière absolue évidé de la vie, comme la glace et l’autre serait un Feu dévastateur qui ne laisse rien sur son passage. C’est le dialogue entre ces 2 Formes qui est ce qu’on nomme le Qi (que vous retrouvez dans les noms de beaucoup d’arts martiaux travaillant sur cet équilibre, comme le Qi Gong, le Tai Qi etc…)  

Le Système Rein, détenteur de notre patrimoine génétique, est celui grâce auquel nous allons entretenir, plus ou moins bien, la cire de notre bougie existentielle, afin de mobiliser, puis accomplir notre destin unique.

Il nous permet aussi d’assurer la transmission de ce que nous sommes via le potentiel sexuel qu’il a mis à notre actif.

       Une grande part de ce programme s’accomplit sous l’égide du Cerveau qui, comme toutes les autres "moelles" de notre constitution, est son vassal, le lien permettant l’incarnation de nos désirs de "penser – agir" ...

Ce premier strate est l’alpha du désir électrochimique de nos actions.

        En regard de sa mère le Poumon*, il permet de soutenir les fonctions de celui-ci en captant et gérant, l’air inspiré.

Pour nous vocalistes de la parole ou du chant, l’état de fonctionnement de ce second strate qui est celui de l’incarnation de la parole dans la sphère ORL, est un aspect primordial pour nous sentir à l’aise dans nos longues envolées lyriques… et la tenue ainsi que l’énergie qualitative de celles-ci.

         Vis-à-vis de son fils le Foie*, il permet de canaliser et stabiliser ce général impétueux de nos armées internes, afin qu’il n’agisse que pour l’aspect constructif et non impulsif. Il le nourrit donc de son Yin-Qi originel et lui transmet son Yang-Qi pour le fortifier dans ses combats. Sa nature vive forme le bouclier plus ou moins réactif qui nous préserve, booste nos fonctions et enfin nous pousse à nous reproduire, dans le plaisir d’une libido bien vécue.

* Rappelons que les organes ou mouvements, sont liés par une filiation dont la globalité se nomme cycle d’engendrement. En partant de la Terre Centre de ce cycle et extrême Yin on obtient Au Sud le "Cœur –Feu-été", à L’Ouest le "Poumon - Métal- Automne", au Nord le "Rein-Eau-Hiver", à L’Est le "Foie-Bois-Printemps"

Les Chanteurs et orateurs de métier, ou occasionnels savent qu’il faut se battre pour faire exister nos potentiels uniques. Afin de les partager avec autrui, il est nécessaire que le plan de carrière corresponde à des étapes murement élaborées, travaillées afin qu’elles soient vécues au mieux et nous permettent l’engendrement d’autres étapes. C’est avec l’enthousiasme et l’envie de se battre souvent contre nous-mêmes mais parfois aussi, à l’extérieur, que nous pouvons réussir dans nos projets de bâtisseur d’un Moi optimisé.

       L’axe vital de sa relation est lié au Cœur car l’axe Rein-Cœur est celui du sang dont il permet la création-conduction à partir de l’intérieur des « moelles », la régénération au niveau du Poumon, ainsi que le stockage par le Foie, sa famille proche. Le Cœur est l’Empereur et le maître de l’esprit. Il représente le Feu et le Rein est l’Eau. L’eau de vie à besoin du Feu de vie pour rester liquide sinon elle se fige en glace. Le Feu a besoin de l’Eau pour le tempérer et le rafraichir, sinon il brûle tout sur son chemin. Ainsi l’un est indissociable de l’autre au prix de la mort s’il y a dissociation. Ils sont interdépendants, complémentaires, engendrant l’un chez l’autre les bases de vie internes pour la tenue de notre royaume physique et psychique.

Dans le domaine de la phonation le Rein va donner les armes de base au Cœur pour que l’esprit soit sain, grâce à un sang et des moelles de qualité comme nous l’avons évoqué plus haut. Il va aussi lui faire éviter les frayeurs du trac ou de tout autre insécurité en ancrant l’esprit dans une eau calme et un feu originel donnant l’exemple de combustion au Feu de l’Empereur. Ainsi aurons-nous un chant, une parole, une élocution riches et maîtrisés avec un trac constructif lorsque nous avons à faire exister nos propos devant autrui.

       La Rate, dans ce ballet familial, est l’arbitre qui nourrit tout ce petit peuple, en mère absolue du monde de la Création. Vis-à-vis du Rein c’est elle qui entretient la cire de la bougie, à partir de l’arrivée sur Terre, afin que sa flamme Originelle ne s’embrase (vide de Yin ou plénitude de Yang) ou ne s’éteigne (vide ou plénitude de Yin et vide de Yang).

L’énergie de la Rate est nommée Energie du Ciel Postérieur (1)* et celle du Rein Energie du Ciel Antérieur (2)*. Elle permet donc que la créativité et l’adaptabilité sur Terre, puissent se faire au mieux.

Au niveau voix, elle gère le chant, ode à la vie ! Elle initie l’aspect constructif de la pensée qui nous permettra, grâce à l’appui bienveillant du Rein, un meilleur lien d’anticipation-préparation de nos actes ; Elle donne de la solidité à nos muscles, à notre bouche pour faire exister ce que l’axe Rein-Cœur aura concocté.

 

(1) Le Ciel Postérieur est celui sous lequel on vit une fois né. Donc la vie incarnée sur terre. Le rôle de la Rate est d’entretenir la vie sur terre du point de vue alimentaire, nutriments et eau et d’en extraire ce qui est indispensable à notre entretien.

(2) Le Ciel Antérieur est celui qui précède la naissance, des vies antérieures, à L’ADN issu de notre filiation mêlée de nos spécificités génétiques autres… C’est la cire de notre bougie de vie ainsi que le potentiel énergétique donc la flamme qui va avec pour la combustion jusqu’à extinction de notre chemin sur terre.

    Le Dragon figuré par le Rein dans la vision taoïste évoque la symbolique de tous les potentiels de vie du point de vue de l’énergie, de la souplesse, de la plasticité cérébrale et physique à Être. Cet animal mythique, maître de tous les éléments est habité par une quête et un devoir de protection, jusqu’à la mort, de ses trésors…

A son instar, le Système Rein dont il est le fer de lance, est le représentant sur terre, de l’incarnation globale de cette étincelle de Vie spécifique et unique s’étant faite Être. Son rôle : Préserver jusqu’à la mort ses capacités à Vivre l’incarnation dans tous ses potentiels. Ainsi devons-nous nous autoriser à être ce Dragon, parfois solitaire, parfois soutenu, mais en tous cas armé pour tester ici-bas sa spécificité individuelle.

      En Hiver sa mission est "cool" !  S’endormir en apaisant son feu Yang, dans sa grotte, au fond du Lac de son énergie, Yin.

         Les maîtres de la médecine chinoise nous enseignent ainsi que la nécessité, pour nous artistes ou orateurs, et humains de tous ordres, est de reprendre des forces durant cette période. Car il s’agit d’une période de gestation fœtale pour aborder en pleine forme nos futurs projets, dont les germes accompagnés de tous leurs potentiels, se préparent en sourdine pour apparaître au printemps. Ils seront comme de beaux nouveaux nés joufflus rechargés en énergie de réalisation.

          Alors remplissons nos frigidaires et placards d’une nourriture riche en nutriments nobles qui fabriquent de belles cellules en sourdine. Durant l’hiver faisons de nos organismes des outils d’adaptation au monde, solides.

 En ces temps de doutes sur nos devenir d’intégrité physique, permettons un combat gagnant pour notre général des armées, le Foie, lorsque le printemps frappera à la porte.

Le Ciel Postérieur est celui sous lequel on vit une fois né. Donc la vie incarnée sur terre. Le rôle de la Rate est d’entretenir la vie sur terre du point de vue alimentaire, nutriments et eau et d’en extraire ce qui est indispensable à notre entretien.

Le Ciel Antérieur est celui qui précède la naissance, des vies antérieures, à L’ADN issu de notre filiation mêlée de nos spécificités génétiques autres… C’est la cire de notre bougie de vie ainsi que le potentiel énergétique donc la flamme qui va avec pour la combustion jusqu’à extinction de notre chemin sur terre.

           Essayons de nourrir notre cerveau de denrées intellectuelles positives afin que notre Cœur-Empereur puisse générer une fluidité et une richesse de nos pensées et gouverne son territoire dans la joie.

        En restant un peu plus longtemps au lit, au chaud, heureux, nourris intelligemment, essayant de faire de petits tours oxygénant pour garder sa plasticité à notre système Rein et à notre Poumon, nous pourrons être performants au sortir de ce moment calendaire.

        Le Rein est, comme vous le comprenez, l’organe dont l’assise de santé permet la persévérance et l’avancée adaptative dans nos vies.

Toute l’année nous essayons de comprendre, agir, nous adapter, avancer, lors de chaque saison avec une énergie et un enthousiasme spécifique ; L’hiver nous intégrons dans ce qui pourrait sembler être une stagnation mais qui n’est que le repli nécessaire à la gestation. Nous montons les marches pendant les autres saisons et nous arrêtons sur le palier, en hiver, afin d’entreprendre les prochaines marches de notre évolution.

Vous comprendrez que ces paliers sont spécifiques et indispensables au déroulement d’une vie ayant du sens.

Oui le Système Rein nous fait prendre conscience que tout n’est pas qu’action. Il y a un temps pour agir, un temps pour intégrer.

La musique évoque ce comportement organique : il y a une rythmique imposée par les notes mais aussi par les silences. Ces derniers permettent à l’Oreille ainsi qu’à la sensibilité, de prendre le recul ou la "pause" nécessaires à l’enchaînement musical. Le tout forme la richesse d’une partition : ainsi naît La Musique ! celle d’un texte comme celle d’une symphonie, d’un air, d’un discours.

Toute cette organisation énergétique nous pousse, si l’on y prête attention, au respect de notre nature et de celle d’autrui. Elle nous invite aussi à observer les autres strates qui nous entourent : la nature, les animaux, les astres, les saisons… les autres êtres… et à se mettre au diapason de leurs talents…pour en apprendre ce que notre orgueil d’humain nous cache … parfois.

Bel Hiver à tous, en repos, partages et santé !

                                   "Mon chat Loulou figure le dragon

                                 hibernant ds la chaleur des couettes"