La voix de la séduction

March 5, 2014

"la voix" de la séduction Je vous invite dans nos épisodes à suivre: "la voix" de la séduction à partager, revisiter, les différents aspects de cet aspect de la voix.

Ce mot à lui seul évoque pour les uns, un angle négatif de la communication humaine. Pour d'autres il a le délicieux attrait du charme. Pour certains, enfin, il est le meilleur facteur pour attirer l'écoute, le regard, la complicité, voire l'achat...

 

Travaillant dans le domaine de la voix sous tous ses angles, je suis confrontée à argumenter en faveur d'une voix "séduisante". Pourquoi ?Lorsque j'étais il y a quelques années, à Los Angeles pour coacher un de mes clients, j'ai été surprise par la gentillesse, le sourire, l'accueil de toutes les personnes que je rencontrais et de la douceur, de l'enthousiasme que leur façon de communiquer revêtait.

Constat qui, en rentrant en France, m'a valu des remarques du genre " ça c'est le côté faux des américains", "on leur apprend à être ainsi pour mieux vendre", "c'est faux, tu ne peux pas faire confiance à cette apparente bonhomie", "ils vivent dans le monde de Disney"...etc...

 

Pour ma part, le "pourquoi" m'est complètement indifférent!En revanche, les conséquences de ce type d'échanges m'ont procuré un ressenti nettement plus "cool" partout où j'ai eu l'occasion d'échanger avec les personnes rencontrées. En tout état de cause, je me sens plus à l'aise avec la gentillesse et la courtoisie, même feinte, qu'avec une pseudo "vérité d'être", bien souvent mal-traitante, qu'arborent ici, les personnes croisées dans le métro, la rue ou dans nos boutiques.

C'est de cette douceur d'être et de vivre dont j'aimerai m'entretenir avec vous.La séduction par la voix et l'attitude, lorsque elle est un moyen de se rendre agréable, est à mon sens non seulement bien venue mais légitime.Lorsqu'elle devient un moyen d'obtenir quelque chose, on peut la trouver discutable surtout si une contrepartie en est le revers.Mais si séduire s'apparente à un doux moyen de poser une alternative, la séduction se pose alors comme un outil performant de communication!

 

Travailler sur la voix c'est s'ouvrir à tout ce qui en est le constituant.

La voix est la résultante :

- d'un cerveau qui prépare le corps à la parole et en choisit tous les paramètres: mot, émotion, diction, intonation, énergie.

- D'un appareil qui fabrique du goût au mot, de la forme et du sens: la bouche.

- d'un univers résonnanciel: les espaces internes du corps (pharynx, larynx, trachée, oesophage, poumons, bouche, nez)

- d'un vibrateur: les cordes vocales

- de différentes sources d'énergie: la pression intra pulmonaire, et la pression viscérale couplés à la résistance des muscles qui les entourent.

- d'un corps respecté dans son alignement grâce à la posture et qui en permet ainsi le bon fonctionnement respiratoire et énergétique.

 

Le travail de la voix quel qu'en soit la finalité, passe par beaucoup de plans dont nous explorerons aujourd'hui uniquement l'aspect premier: l"anticipation de la parole". Ainsi en acceptant de faire ces articles sur ce thème, de la séduction, je me dois donc de débuter par le premier point qui est la préparation de l'acte de parole. J'entends par là, le moment créateur, qui fait naître dans notre cerveau le désir de formuler les phrases. Celles-ci prennent donc naissance dans notre cerveau où elles nous devront en faire le liant avec autrui et non des repoussoirs.

 

Qu'est-ce donc réellement que séduire ?

La culture biblique judéo-islamo-chrétienne nous mène vers le premier épisode de communication qui va amener un changement majeur dans l'histoire humaine: celui du dialogue entre le serpent incitateur et Êve d'une part. Mais aussi de l'autre forme d'incitation muette, entre Adam et l'Arbre de la connaissance, visiblement tellement attractif qu'on ne peut lui résister.Ces deux facteurs ont fait naître une humanité en quête de savoir, de pouvoir, manipulant et se laissant aussi manipuler.Cet épisode de l'ancien testament offre une dimension d'enseignement majeure sur l'attractivité, en nous montrant les dangers d'un savoir qui ouvre les boîtes de Pandore. Le tourbillon inattendu que provoque cette séduction peut nous mettre d'une part en garde sur les conséquences de nos actes, d'autres part sur tous les potentiels qui en découlent....

 

SEDUIRE est donc de mon point de vue: présenter des arguments ou une façon d'être qui implique l'attente d'une écoute, un regard, une attitude d'intérêtmais aussi l'ouverture possible vers de nouveaux potentiels d'actions ou de réflexion.

En maintenant le focus sur cet objectif, il me paraît nécessaire de comprendre que pour maintenir la séduction dans son écrin optimal comme l'est par exemple celui du couple, il faut apprendre à procéder à certains ajustements en travaillant sur le premier paramètre qui crée la voix: le concepteur.

Lorsque nous sommes face à l'être désiré ou aimé, il faut déjà :

- avoir conscience que, quel que soit ce qui nous amène à ouvrir la porte du fleuve parolier, notre intention est positive, constructive et pleine de cet amour

- amitié qui est à l'origine de la relation.

- Réfléchir à la portée des mots et à l'impact positifs qu'ils doivent faire naître.

 

Exemple: si votre conjoint a oublié votre anniversaire, il ne sert à rien de le culpabiliser et de l'abreuver de remontrances amères. A moins que vous ne cherchiez l'affrontement ou la rupture. Essayez de trouver les mots exprimants votre état émotionnel et non les manquements de votre partenaire.

Une telle attitude, en ouvrant les portes de son écoute, le touchera et empêchera la reproduction de ce fâcheux oubli.

En effet, personne, sauf par perversion ou amnésie, ne cherche à renouveler la douleur de son partenaire ni même à être pris en défaut sur ses manquements.Sous l'effet de reproches, on rentre dans des "règlements de comptes à Ok Coral" qui n'amèneront que du replis au mieux et de l'agressivité au pire.La séduction ici réclamerait des regards, des mots et une attitude de douceur contenant avant tout, le désir de montrer son attachement. Secondairement rentrait en ligne de compte l'étonnement de l'oubli "fatidique"... contenant des paroles qui reflètent l'état émotionnel.

Ainsi votre partenaire qui n'a pas à se construire une carapace pour partir à l'attaque ou élaborer une défense, vous est reconnaissant de cette compréhension douce et fera ce qui est en son pouvoir pour transformer se malencontreux oubli. La voix est un des outils les plus précieux pour parvenir à maintenir un engagement doux et sur le long terme avec cet "autre" qui ne demande qu'à être "acquis".

Tags:

Please reload